Vivre en maison de retraite, c’est aussi créer des liens d’amitié, ne plus vivre isolé…

Sous l’appellation commune « maison de retraite » se cache en réalité une grande hétérogénéité de plus de 10 000 établissements.

Le principal intéressé reste la personne âgée ; le processus de sélection de la bonne maison de retraite commence par une analyse pertinente de ses besoins.

3 étapes pour choisir la bonne maison de retraite

3_Etapes_Choisir_Maison_Retraite_500px

Niveau de dépendance de la personne âgée

Pour les personnes dépendantes, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) sont des structures adaptées. Leurs engagements en matière d’accompagnement des pensionnaires, de qualification du personnel et d’hygiène sont matérialisés par une convention que ces établissements ont signée avec l’Etat.

  • Pour les personnes âgées fortement dépendantes, elles peuvent être admises dans les unités de soins longue durée à l’hôpital.
  • Il existe également des maisons de retraite médicalisées et qui accueillent pour de courtes ou de longues durées les personnes âgées malades et assure un traitement et la surveillance médicale du patient.
  • Les personnes âgées qui vivent en bonne forme ont plus de choix. 75% des maisons de retraite sont des Etablissements d’hébergement pour personnes âgées publics ou privés.

La zone géographique est le second critère à observer.

La distance familiale est en effet un élément important à prendre en considération.

S’installer en maison de retraite représente un coût.

Les tarifs varient en fonction de la localisation et de la nature des établissements. L’éventail des prix varient entre 1200€ et 3200€. Il existe des  aides sociales, attribuée aux personnes âgées dépourvues de ressources suffisantes pour assurer le coût de l’hébergement dans un établissement spécialisé, telle une maison de retraite.

  • Comité Communal d’Action Sociale : Les revenus de la personnes âgée bénéficiaire ne doivent pas dépasser les 7 720€. 90% de la pension de retraite doivent être alloué au paiement de l’hébergement en maison de retraite. Le restant dû est alors versé et pris en charge par l’aide sociale.
  • 40% des personnes âgées en Maison de retraite bénéficient de lAPA
  • La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie a ajouté 70 millions € d’investissement aux 260 millions qu’elle avait déjà prévus pour cofinancer des opérations d’investissement dans des établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes et des personnes handicapées.

Comment trouver sa Maison de retraite?

Il est possible de se tourner vers des annuaires en ligne, des centres d’informations, des guides, des centrales de reservation.