Petit guide pratique pour faire face au vieillissement - Albin Michel

Petit guide pratique pour faire face au vieillissement - Albin Michel

Le passage à la retraite, l’age de nos parents, le grand âge, entraînent parfois du laisser- aller, du repli, de l’agressivité.

Il faut trouver la bonne distance pour que l’aidant conserve son équilibre personnel tout en apportant aide et affection au cours des étapes de la vieillesse et des différentes situations à affronter.

Quatre millions de Français, souvent actifs par ailleurs, viennent spontanément en aide, en partie ou totalement, à une personne de leur entourage en perte d’autonomie, pour les activités de la vie quotidienne : lever et coucher, déplacements, prise de repas, toilette, habillement…

Une présence pour les soins

Bien souvent, les gens qui aident des personnes âgées en perte d’autonomie travaillent. Le Code du Travail prévoit dans ses textes un aménagement du temps de travail pendant 3 mois, renouvelable 1 an, afin de leur permettre d’assurer leur rôle avec plus de tranquillité.

Aide aux soins

Outre les supports de communication (plaquette, site Internet…) orientés vers une population âgée, c’est l’offre de service toute entière qui s’est vue reformuler pour les besoins d’un seul des publics fragilisés, celui des personnes âgées.

Avec le vieillissement massif de la population la très grande majorité des associations et entreprises s’est  « spécialisée» dans la prise en charge des seniors.

Alors qu’aujourd’hui la prise en compte du handicap est un enjeu national, les associations et entreprises d’aide à domicile doivent adapter leurs prestations afin d’apporter un service de qualité et d’accompagnement à une population en demande de reconnaissance sociale. On peut prendre par exemple, le cas des prestations « de coucher » qui s’effectuent souvent avant 20 heures, ce qui limite considérablement la liberté d’agir des personnes handicapées prises en charge ainsi que leurs possibilités d’avoir une vie sociale « ordinaire ».

Les médicaments

Il existe des distributeurs automatiques permettant de stocker les médicaments nécessaires à la personne agée pour toute la semaine, jusqu’à 4 prises par jour.