Chez les seniors en particulier, un régime alimentaire sain peut renforcer le système immunitaire et promouvoir la santé des os, les rendant moins sensibles aux maladies, et moins susceptibles de souffrir de blessures graves en tombant, ce qui peut conduire à une perte d’autonomie de la personne âgée.

Ne pas oublier le calcium

Consommer trop peu de calcium dans l’alimentation peut accroître la sensibilité à l’ostéoporose qui fragilise les os et augmente la probabilité de chutes, donc de fractures osseuses.

Inclure les protéines dans l’alimentation quotidienne

Les protéines renforcent le système immunitaire, et réduisent donc le risque d’être victime d’un rhume ou d’autres affections qui peuvent servir de passerelles à d’autres problèmes plus importants chez la personne agée.

Réduire, mais ne pas éliminer, les graisses de l’alimentation

Les matières grasses ne doivent pas être éliminées de l’alimentation des seniors, car elles peuvent encore s’avérer une précieuse source d’énergie. Par contre il est conseillé d’en réduire la quantité.

Inclure les fibres dans l’alimentation

Pour ne pas souffrir de constipation les personnes agee surtout dépendantes doivent manger des sources de fibres, comme les fruits ou les légumes cuits.

Ne pas oublier de boire

Avec l’âge, les seniors perdent progressivement leur sens de la soif. Les médecins recommandent de boire entre 6 à 8 grands verres de liquide par jour.

Si la personne âgée, dépendante ou en perte d’autonomie a des difficultés à :

  • Faire les courses
  • Cuisiner
  • Equilibrer les menus en fonction de ses besoins personnels
  • Respecter les prescriptions du médecin
  • Varier les plaisirs chaque jour, chaque semaine, chaque mois

Il y a une solution simple et souple : prendre des repas livrés à domicile quand la personne âgée le souhaite. Ce sont des prestations qui ouvrent droit à une réduction d’impôt.
Repas